« Ordre, désordre, organisation : dans le monde physique, dans le monde biologique, dans le monde humain »

La conférence du philosophe Edgar Morin, prononcée le 29 mai 2015, a été introduite par la chercheuse et historienne Kmar Bendana de l’Institut Supérieur d’Histoire sur la Tunisie Contemporaine (ISHTC). Vous pouvez trouver le texte de cette présentation en version PDF (ici) ou sur son blog (https://hctc.hypotheses.org/1296), dont voici la vidéo :

Conférence du philosophe Edgar Morin, à l’Université de la Manouba, le 29 mai 2015
En partant des règles de la physique et de la thermodynamique, Edgar Morin explique comment les frontières entre ordre et désordre se brouillent et comment l’homme oscille sans cesse de l’un à l’autre dans différents modèles d’organisations. « L’ordre et le désordre se combattent et se combinent » dans notre univers plus ou moins organisé. L’exemple de l’univers est marquant, illustrant son propos portant sur la dialectique entre les deux concepts, dialectique formant système, formant organisation. L’analyse du système et de ce que la pensée peut en retirer sera donc le fil conducteur de son développement : l’apport de propriétés nouvelles et inédites dans chaque système. Ainsi le Tout serait, avec notamment l’apparition de la vie, bien plus que la somme des parties. La question se pose alors de l’autonomie de l’organisation, dépendante paradoxalement de son environnement. Cela se pose de manière éminemment pertinent dans les sociétés humaines. La stabilité du système, son ordre peut être bouleversé, désorganisé si facilement… Propos transdisciplinaire par excellence, la conférence d’Edgar Morin nous introduit un ensemble de pistes et de perspectives de réflexions autour de l’ordre et du désordre, de la vie et de la mort, de l’organisation et de la matière noire, de la créativité et de la destruction.